17/04/2006

bonjour

Bonjour Sa fait longtemps que je n'ai pas eu le temps d'écrire car beaucoup de travaille. Je fais des heures assez ces temps-ci. Hier a pâque je suis venue bruncher chez tante bobbinette. J'ai du quitter assez de bonne heure car je travaillais a 15h00. Ma chere tante a pris des photos avec ses nevuex et niece et mes grand parent aussi. Je n'aime pas me faire prendre en photo mais bon ces pour un cadre et un souvenir.J"espère que vous n'avez pas manger trop de chocolat a pâque. J'espere que voualler passer une excellente semaine et que vous allez vous amusez bien. Joyeuse pâque a tous et a toutes en retard. J,espere venir vous donner des nouvelles assez vite

avec tout mon amitié et affection

fraisinette

 

20:53 Écrit par valou | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

bonjour, fraisinette. Ma maman, comme cadeau de Pâques pour ses quatre vingt ans, voulait que je l'accompagne à une chasse aux oeufs ! Elle disait que c'est réservé aux mères avec leurs gamins et que, donc, elle et moi étions dans les conditions. Elle avait rafistolé des trucs de quand j'étais petit : un bavoir, un petit chapeau blanc en forme de cloche et une culotte tyrolienne en cuir à bretelles. Elle avait bien couturé, j’ai su rentrer dedans ainsi que dans la chemise à plastron de ma petite communion. Je pensais que j’aurais l'air idiot, à 58 ans, surtout avec le hochet et le petit panier en osier pour mettre les oeufs. Et bien non. Il a plu, il a plu, plu, plu. Pire qu’un jour de fête nationale quand il pleut. J’étais le seul dans le parc, avec maman. Le panier a été trop petit. Ma maman disait dit : là, gamin, encore un. Je m’en suis mis plein les poches. Mais les poches d’une culotte tyrolienne en cuir, c’est petit. Alors j’en ai mangé, sur place, sous la pluie, avec mes guibolles toutes nues à partir de la charnière entre la cuisse et le mollet. J’ai perdu mon hochet. Maman mettait les œufs où elle pouvait mais ils ont fondu sur elle. On aurait dit une vieille poule en chocolat. Il ne faut pas lui dire, elle serait vexée. Elle ne voulait pas rater un oeuf. Mon petit chapeau était trempé. Moi aussi, en dessous. Plus un os sec. Gamin, là, gamin, là, encore un. Elle m’a obligé de déboulonner deux poubelles du parc pour mettre les oeufs. J’ai deux poubelles de parc pleines d’œufs dans l’appartement, plus le panier. Mais, des œufs, il faut les manger vite, sinon ça va éclore. Je n’ai pas envie d’être envahi par des poulets en chocolat. Je cherche des recettes d’omelettes. Urgent.

Écrit par : biglodion | 17/04/2006

bonjour je suis passé prendre de tes nouvelles ...
merveilleuse journée a toi

Écrit par : coeurdenfant | 23/04/2006

Kikou Valou Je retrouve enfin un peu de temps pour repasser de façon un peu plus
régulière sur les blogs et cela m'a pas mal manqué durant les dernières semaines pénibles que je viens de vivre.
Je me remet doucement de mon opération à coeur ouvert et ensuite du décès de maman le 29 mars dernier mais tout cela n'est pas évident et demande du temps et donc certains jours sont meilleurs que d'autres.
Cela me fait bien plaisir de repasser chez toi et je te souhaite un
très bon dimanche.
Plein de gros bisous d'ici et à bientôt j'espère.
Amitié sincère.
Patrick

Écrit par : chaparal | 23/04/2006

Les commentaires sont fermés.